Arbre sacré, le cèdre du Liban est de ces arbres dont le bois a de tous temps été utilisé pour traduire un rang social et une puissance. Il faut dire que sa majesté laisse bouche-bée et que la beauté de son ramage n’a d’égale que le plaisir à pouvoir le sentir et le voir orner nos intérieurs. Zoom sur l’origine et les propriétés du cèdre du Liban.

Le cèdre du Liban, arbre sacré

Originaire d’Asie mais également du Moyen Orient, le cèdre du Liban trouve l’origine de son appellation dans le rôle qu’il tient auprès du Liban. Il en est en effet l’emblème et orne jusqu’au drapeau du pays. Arbre sacré présent dans les récits des trois grandes religions monothéistes, il y figure comme symbole de la vie donnée par le Créateur, aux côtés d’autres espèces utilisées de manières millénaires notamment dans la construction.
Aujourd’hui menacé, sa place unique contribuera certainement à sa sauvegarde. Il faut l’espérer, car même au Liban les anciennes forêts de cèdres se réduisent aujourd’hui à des ilots discontinus, victimes de la déforestation humaine comme de l’évolution climatique. C’est d’ailleurs en Turquie que se trouvent désormais les principaux foyers de peuplement.
Présent jusqu’à 1200m d’altitude, le cèdre du Liban préfère les sols légers, secs et légèrement acides. Il leur faut un emplacement isolé et ensoleillé mais à l’abris du vent. Il craint l’humidité stagnante et les fortes gelées.

Tronc cèdre du Liban
Ecorce cèdre du Liban
Essence cèdre du Liban

Propriétés esthétiques du cèdre du Liban

Le Cèdre du Liban est un bois riche et odorant, aux nuances particulières de jaune orangée avec un veinage vert-brun. Comme tous les résineux, un bois hétérogène. C’est un bois précieux.
Particularité intéressante, durant ses 30 premières années, le port du cèdre est conique, avant de devenir tabulaire. Son âge est donc reconnaissable à son port, d’autant qu’il se déploie en vieillissant, laissant des branches basses presqu’horizontales.
Son feuillage légèrement vert gris avec des nuances de bleu le rend particulièrement reconnaissable.

Le cèdre, un arbre millénaire

Considéré comme sacré, le cèdre doit sa célébrité à sa nature hautement résistante et imputrescible comme à son parfum puissant qui le protège des parasites. Utilisé depuis l’Antiquité, c’est un bois précieux dans lequel sont confectionnés dès cette époque des penderies, coffres à vêtement et mobiliers d’intérieurs notamment mobiles.
De nombreux lieux de culte, monuments sacrés, sarcophages et cercueils sont également totalement ou partiellement conçus en cèdre du Liban. Il est également utilisé dans la conception des bateaux, ne pourrissant pas au contact de l’eau.
Ses propriétés antiseptiques et anti-infectieuses font également qu’on le retrouve dans de nombreux produits de soin et d’hygiène.

La symbolique

Symbole d’immortalité, de grandeur et de longévité, c’est un arbre sacré également symbole d’espoir, de liberté et de mémoire pour les libanais.
Il est également un emblème de la grandeur, de noblesse, de force et de la pérennité… et plus encore, un symbole d’incorruptibilité.
En France et en Europe, on lui attribue des qualités magiques telles que celles d’éloigner les indésirables des habitations, protéger des voleurs, des drames et des fléaux météorologiques.

Pour commander votre table en cèdre du Liban : cliquez ici

Fiche technique

  • Nom scientifique : Cedrus libani
  • Famille : Pinaceae
  • Variétés : 4
  • Taille maximale : 40m
  • Tronc : 4m de diamètre
  • Durée vie : environ 630 ans, mais on dit que certains vivent jusqu’à 2000 ans
  • Feuilles : aiguilles mesurant 3 à 3.5 cm
  • Écorce : grise foncé lisse et luisante. Se fissure avec le temps en écailles de petites dimensions