Résineux à part, le mélèze offre de multiples possibilités. Très utile dans son écosystème, sa résistance et ses vertus imputrescibles sont depuis longtemps mises à profit par l’homme. En ébénisterie, c’est son veinage brun rougeâtre et son grain fin qui fondent son charme.

Les origines et propriétés du mélèze

Originaire des Alpes, le mélèze s’épanouit sur les hauteurs (entre 300 et 1 500 mètres dans l’est de l’Europe). Il aime avoir les pieds au frais et la tête au soleil. Le mélèze d’Europe est relativement indifférent à la composition chimique des sols et se rencontre aussi bien sur des substrats acides que sur du calcaire. En revanche, Il ne supporte pas les sols compacts et hydromorphes et s’accommode volontiers de secteurs rocailleux pourvu qu’ils soient bien drainés, comme les sites abrupts des versants montagneux.
Les mélèzes sont les seuls conifères d’Europe qui perdent leurs aiguilles en hiver. Alors que les épicéas, les pins et les sapins les conservent, les aiguilles de mélèze, comme les feuilles des feuillus, roussissent en automne et chutent en hiver.

Tronc mélèze
Cone de mélèze
Essence de mélèze

Les particularités du mélèze

Dans son écosystème, le mélèze joue un rôle très important : il se développe sur des sols pauvres qu’il contribue à enrichir. Lorsque ses épines tombent, elles recouvrent le sol d’un épais tapis d’aiguilles mortes qui maintient la fraîcheur et emmagasine les eaux pluviales. Ses graines, munies d’une aile, s’envolent, se répandent à grandes distances et colonisent sur les sols nus. Avec le temps, la nappe ininterrompue de la pineraie couvre d’immenses surfaces ; elle exerce alors une action puissante sur le climat dont elle atténue les extrêmes.
De tous les résineux, le mélèze est celui qui donne le bois le plus durable, le plus solide. Son bois, imputrescible, n’est pas attaqué par les insectes. Au-delà de son usage dans le mobilier, sa résistance exceptionnelle au froid, aux insectes et à l’humidité en font un bois apprécié pour la fabrication des bateaux, des charpentes, des clins des chalets, des bardeaux de toiture et même des traverses de chemin de fer !
Très apprécié pour la qualité de son grain fin ainsi que pour sa teinte brun rosâtre souvent veiné de brun rougeâtre, le mélèze est un bois particulièrement résistant et chaleureux.

La symbolique

Comme tous les conifères, le mélèze est un symbole d’immortalité. Il est le seul conifère à perdre ses aiguilles en automne, considéré comme un symbole de nouveau départ.
Une légende raconte que le mélèze est l’arbre préféré des elfes et des fées et que, jadis, on suspendait ses branches ou brûlait sa résine pour les attirer. On disait aussi que son parfum affinait la capacité de perception des hommes et leur permettait d’entrer en contact avec leur monde enchanté.

Pour commander votre table en mélèze : cliquez ici

Fiche technique

  • Nom scientifique : Ladrix decidua
  • Famille : Pinaceae
  • Variétés : environ 4
  • Taille maximale : 20 à 45m
  • Durée vie : jusqu’à 600 ans
  • Feuilles : groupées en bouquets de 20 à 40 aiguilles, sur des rameaux courts
  • Écorce : grisâtre, crevassée et très épaisse sur les vieux arbres