Que ne fait-on pas à partir du noyer ? Certes, il se mérite : sa culture demande de l’attention et son exploitation aux fins d’ébénisterie encore plus. Mais son bois veiné et flammé est d’une telle splendeur ! Zoom sur ses nombreuses richesses.

Origine du noyer

Le noyer a été introduit dès l’Antiquité de Perse en Grèce puis en Italie par les Romains. Aujourd’hui, il vit dans des régions tempérées et chaudes principalement de l’hémisphère nord (Eurasie, Amérique du nord). Pour pousser, le noyer apprécie les sols profonds et bien drainés. Il peut supporter le froid jusqu’à -35°. A l’inverse, une chaleur intense lui est nocive.
Arbre solidaire, le noyer aime être isolé des autres. D’ailleurs, il se protège des intrus : ses feuilles et ses racines contiennent du juglon, substance toxique qui donne des troubles à celui qui s’attarde sous son feuillage et attaque les arbres environnants.

Tout savoir sur le noyer
Tout sa voir sur le noyer
essence de noyer

Esthétique et particularité

Le noyer est un bois à la grande variété de couleurs, entre nuances brune-chocolat et brun-rougeâtre. Son aubier plus ou moins prononcé selon les arbres et son veinage très contrasté du brun roux au brun noir en font un bois particulièrement élégant. Son grain fin et son fil ondulé complètent cette forte personnalité. C’est l’un des bois durs d’Europe les plus fins mais qui possède une forte capacité à résister à l’usure
Sensible à l’humidité et aux variations de températures, c’est un bois d’intérieur. Il est donc souvent utilisé pour le mobilier, la menuiserie intérieure, ou encore les crosses de fusil, la lutherie, la tournerie et la sculpture.
Ses fruits fournissent une huile très parfumée, se dégustent sèchent mais également se changent en brou de noix, utilisé depuis longtemps pour réaliser teintures. L’extrait de noix se retrouve aussi dans la composition d’huiles essentielles, tandis que ses feuilles séchées sont utilisées en décoction ou infusions.

La symbolique

Le noyer était tout à la fois vénéré et craint des Gaulois. Se coucher sous ses branches étaient en effet nocif, pourtant, orner l’entrer de son foyer de branches de noyer à la veille de la St Jean protégeait de l’invasion de la folie et de la foudre….

Pour commander votre table en noyer : cliquez ici

Fiche technique

  • Nom scientifique : Juglans regia
  • Famille : Juglandaceae
  • Variétés : entre 50 et 60
  • Taille maximale : 20 à 30m
  • Durée vie : jusqu’à 300 ans
  • Fruit : drupe (noix)
  • Écorce : brun foncé elle est creusée de profonds sillons